Retransmission de la matinée poétique – galerie Simoncini

La 15e édition du Printemps des poètes s’est achevée le dimanche 24 avril 2022 avec la traditionnelle matinée poétique à la galerie Simoncini. Revivez les lectures des poètes Joan-Elies Adell (ES), Fabrizio Bajec (IT), Francisca Camelo (PT) et Ariel Spiegler (FR). S’en suit un débat avec tous les poètes et poétesses du festival encore présents dimanche. Encadrement musical: Vedran Mutić (contrebasse).

Un pays, un poème: la France

DE L’EAU
de Ariel Spiegler

Tu te souviens de ce que ça fait
La sensation du sel et du vent
Tiens bon
L’odeur de l’eau verte
Plate et sombre
Son mouvement tout noir
La promesse d’un orage et la lumière

BIOGRAPHIE. Ariel Spiegler est une poétesse française, née en 1986 à São Paulo au Brésil. Son premier recueil, «C’est pourquoi les jeunes filles t’aiment», paru en 2017 aux éditions de Corlevour, a reçu le prix Apollinaire Découverte la même année. Son deuxième recueil, «Jardinier», a été édité en 2019 par les éditions Gallimard. Elle vit en Bretagne. Elle est agrégée de philosophie et écrit régulièrement des articles de critique littéraire.

Elle a publié des poèmes dans plusieurs revues : «Nunc», «Place de la Sorbonne», «Triages», «N47», «Recours au poème», «Sitaudis», «La Passe», «Décharge», «Les Cahiers de la rue Ventura, les Carnets d’Eucharis», «Passage d’encres», «Ce qui reste».

Un pays, un poème: le Luxembourg

L’OISEAU
de André Simoncini

Onde porteuse
Dans la plaine évanescente
Un oiseau veille
Ailes déployées
Sur le règne de l’immatériel
Dans la brise
Du crépuscule qui s’annonce
Ce danseur diurne
Nous observe
Prisonniers de la pesanteur
Pourfendeurs
Des lois de la nature
Hommes bien trop suffisants
Quand la nuit s’installe
Et que l’horizon s’émousse
L’oiseau alors
Se pose sur terre

BIOGRAPHIE. Né en 1946 à Esch sur Alzette / Grand-Duché de Luxembourg,
André Simoncini est galeriste et éditeur. En 1981, il lance une collection bibliophile, avec poèmes de langue française ou traduits en français et estampes originales, aujourd’hui accompagnée d’une édition poche.

Il a publié un journal, «Échanges», édité la «Nouvelle anthologie de la poésie nègre et malgache de langue française», cordonnée par Charles Carrère et Amadou Lamine Sall, et organise depuis les années 90 des matinées poétiques.
Poète, André Simoncini a signé sept recueils : «Aube impalpable» (Ed. Caractères, 1977), «Le Versant probatoire» (SaintGermain-des-Prés, 1984), «Le manuel de l’éphémère» (SaintGermain-des-Prés 1988), «Le manuel du silence» (Ed. Phi 2016) et, en édition bibliophile, «La plaine des absents» avec
le sculpteur Axel Cassel (2013), «Dieu se cache», avec le photographe Kozo Yano, (2014), traduit en japonais, italien et anglais, «Le tournoiement des ombres» avec gravures de l’artiste américaine Holley Chirot (2021).

À noter aussi sa collaboration pour un livre objet avec le plasticien japonais Rikizo (2006). À paraître prochainement «L‘Union des sels» (Éditions Phi).

Un pays, un poème: le Liechtenstein

KIESELKLAR
de Hansjörg Quaderer

der rhein
schriftwechsel
zwischen
den bergen
an den schläfen
an den wegwarten
bring
die sirrende letter
ins lot
nur innen
nur das stimmmäander
ton ~ nebel ~ not
strömung
übersetzt
in zeitwörter des herzens
flusskrebse
gäb es sie nun
huschten über gestrich’ne kiesel
gletschergrüner
strömung

Poème lu par l’auteur, en liechtensteinois

BIOGRAFIE. 1958 in Schaan (Liechtenstein) geboren. Freischaffender Maler
und Buchkünstler. Von 1970-78 Liechtensteinisches Gymnasium. Zweimaliger Preisträger des Liechtensteinischen PenClubs 1978 u. 1980 in der Sparte Essay.
Nach ersten autodidaktischen Lehr- und Wanderjahren 1978-83, mit mehrmonatigen Studienaufenthalten in Griechenland und Italien, Studium an den Kunstakademien von Urbino und Bologna. Abschluss mit einer Arbeit zum Künstlerbuch: „Il libro come architettura ideale“.

1989/90 einjährige Reise nach Südostasien, Zanskar/Ladakh, Indien und Indonesien mit nachhaltiger Tiefenwirkung.
1998/99 Werkjahresstipendiat mit dreimonatigem Aufenthalt in Bhutan.
Von 2000 – 2019 Dozent für bildnerisches bzw. analoges Gestalten am Institut für Architektur und Raumentwicklung, Universität Liechtenstein. Gründer und Leiter der Edition Eupalinos. Organisiert seit 2008 zusammen mit Mathias Ospelt die Liechtensteiner Literaturtage. Mitherausgeber des Jahrbuchs des Literaturhauses, wo er in der Programmgestaltung mitwirkt.

Un festival en images

Photo de groupe « Nuit de la poésie » le 25 septembre 2021 à neimënster (c) Miklós Szörényi

Retrouvez une sélection d’images de notre 14e festival « Printemps des poètes » sur notre page Facebook.

Matinée poétique à la galerie Simoncini: lectures et débat

Enregistrement de la dernière manifestation du 14e Festival Printemps des poètes

Troisième et dernière manifestation de notre édition 2021 – 14e Printemps des poètes Luxembourg, organisée, comme de tradition, à la galerie Simoncini, avec une session de lectures par Annelisa Alleva (ITALIE), Lluís Roda (Pays valencien / ESPAGNE), Rim Battal (FRANCE) et Judith Nika Pfeifer (AUTRICHE).

Un débat très riche en interventions de l’ensemble des poètes encore présents au Luxembourg dimanche – à savoir tous les auteurs précités plus Serge Basso de March (LUXEMBOURG) et Doina Ioanid (ROUMANIE) – a clos cette merveilleuse matinée poétique. Merci au modérateur Franck Colotte pour sa participation, à Vedran Mutic pour l’encadrement musical et à Izicast pour son assistance technique.