Les poètes du festival 2024

Douze poétesses et poètes, grandes voix et jeunes talents, sont au rendez-vous de cette nouvelle édition du festival (26, 27, 28 avril) dont le but est de faire entendre une poésie vivante. Douze poétesses et poètes qui, avec douceur, avec panache, avec violence parfois, avec force toujours, disent à leur manière ce que peut le poème face à l’absurdité d’un monde marqué de tant de tragédies et de souffrances. Venez les écouter, venez les rencontrer…

Suisse
Prisca Agustoni
(c) Julien Chavaillaz
Portugal
Luís Filipe Castro Mendes
(c) Libre de droits
Slovaquie
Mária Ferenčuhová
(c) Jaro Ridzon
Liechtenstein
Patrick Kaufmann
(c) Thomas Gerber
République tchèque
Petr Borkovec
(c) Jana Plavec
Italie
Franco Costantini
(c) Libre de droits
Luxembourg
Tom Hengen
(c) Tete Queiroga
Espagne
Aurora Luque
(c) Libre de droits

Catalogne/Espagne
Raquel Casas Agustí
(c) Òmnium Cultural
Haïti – France
Jean D’Amérique
(c) Edouard Caupeil
Autriche
Marianne Jungmaier
(c) Walter Pobaschnig
Hongrie
Krisztina Tóth
(c) Gabor Valuska

Printemps des Poètes 2024
Découvrez le programme

Autour du thème « La Grâce », le 17e Festival du Printemps des Poètes-Luxembourg se tiendra les 26, 27 et 28 avril 2024 à la Kulturfabrik (soirée d’ouverture le 26), à neimënster (grande nuit de la poésie le 27) et à la galerie Simoncini (matinée de clôture le 28). Douze poétesses et poètes y sont attendu.e.s ainsi que les musiciens Maxime Bender / Napoleon Gold (Kulturfabrik) et Beatriz Jiménez (neimënster).

Les musicien.ne.s du festival 2024

Maxime Bender / Napoleon Gold

(c) Guillaume Kayacan

With a sound that’s hard to pin down, the duo travels between several genres, from ambient tracks to future-bass worthly slams of sound. What holds all of this together? The progressive arrangements make the songs move in a cinematic fashion with low-pitched voices spread all over the sound. The result is something new and creative: music in which acoustic sounds are created, interact and merge with electronic sounds on an equal level. The mix between electronic sounds, saxophone, piano, percussion and subtle improvisations turn each show into a unique sound experience. 

***

Beatriz Jiménez

(c) Rossano Mancino

Beatriz Jiménez a débuté le violoncelle au conservatoire de Málaga, sa ville natale en Espagne avant de poursuivre ses études musicales au Conservatoire de Musique de la ville de Luxembourg où sa famille s’installe en 2003. En 2016, Beatriz termine son Master au Conservatoire Royal de Bruxelles.

Actuellement elle enseigne à l’école de musique de l’Ugda et se produit régulièrement au Luxembourg et dans la Grande Région. 

Festival du Printemps des Poètes – Luxembourg 2024

26 – 27 – 28 avril 2024

La grâce, un thème qui résonne singulièrement en ces temps troublés. Tel est pourtant celui qui présidera aux destinées du 17e Festival du Printemps des Poètes-Luxembourg qui revient les 26, 27 et 28 avril 2024 en ses 3 lieux emblématiques : la Kulturfabrik, neimënster et la galerie Simoncini. Mais ne nous y méprenons pas, elle n’est pas que délicatesse et agrément, la grâce peut être mauvaise, voire fatale et le poète nous le dit trop bien lui qui nous émeut ou nous bouscule.

Poètes et poétesses seront présent.e.s pour des temps de lecture, d’échange et de musique qui emprunteront des chemins divers pour nous amener à ce « moment de grâce où l’on fait irrémédiablement corps avec le poème » (Zéno Bianu).

Organisation : Printemps des Poètes-Luxembourg, Kulturfabrik, neimënster, galerie Simoncini et partenaires

Hommage à
Anise Koltz
avec Guy Goffette

(c) F.P.
(c) Vladas Braziūnas

A la galerie Simoncini (le 23.04), un hommage sera rendu à Anise Koltz (Prix Goncourt de la poésie en 2018), invitée régulière du Printemps des Poètes-Luxembourg. Le poète et écrivain belge Guy Goffette qui la connaît de très longue date et à qui l’on doit son arrivée chez Gallimard en 2016, témoignera et lira ses textes. Aux cimaises de la galerie un choix de textes la rendront bien présente en ces lieux qu’elle aura si souvent fréquentés. 

***

Anise Koltz (1928-2023, Luxembourg) a signé une cinquantaine de recueils qui ont été traduits en une douzaine de langues et lui ont valu de très nombreux prix littéraires luxembourgeois et internationaux. En 2016, elle était le premier poète luxembourgeois à entrer dans la collection Poésie de Gallimard. En 2018, elle obtenait le Goncourt de la poésie.

Poète et prosateur, Guy Goffette, né en 1947 en Lorraine belge, est l’une des grandes voix de la poésie francophone. Il a publié plus de trente livres, romans, récits, poésie, tous aux éditions Gallimard. Il a e.a. obtenu le Grand Prix de Poésie de l’Académie française (2001) et le Goncourt de la poésie pour l’ensemble de son œuvre (2010).

***

Suivront les lectures de Laura Accerboni (Italie), Santos Domínguez Ramos (Espagne), Donatien Garnier (France), István Kemény (Hongrie) et Cosmin Perța (Roumanie).

Les musicien.ne.s du festival 2023

Lisa Ducasse

(c) Hippolyte

Seule sur scène, clavier et platine vinyle valise au bout des doigts, Lisa Ducasse invite au voyage avec ses textes et sa voix. Née à l’Ile Maurice et actuellement installée à Paris, elle conserve et cultive un attachement farouche à l’enfance et à la capacité d’émerveillement dans sa vie adulte et créative. Inspirées d’échappées réelles, ses chansons font preuve d’une volonté de dire la rencontre du vulnérable et de l’indomptable, en notes et en mots déliés, personnels et actuels.

Lisa Ducasse publie un premier recueil de poèmes Midnight Sunburn en 2017 et sort un premier single Qui sont en mars 2022. Elle s’est produite en première partie à L’Olympia et à La Maroquinerie et a monté Palomino, création originale pour raconter le voyage, pour dire la rencontre et s’imaginer d’autres vies, qui l’emmène jusqu’à la scène de grands festivals : Fête de l’Humanité, Francofolies de La Réunion, Ici Demain ou les Bars en Trans. Elle est cette année, en sélection régionale des Inouïs du Printemps de Bourges et en première partie des tournées d’Arthur H et de Pomme.

Lauréate du dispositif Variations en 2022, puis du Chantier des Francofolies et du FAIR en 2023, elle prépare actuellement un premier album dont la sortie est prévue en avril 2024.

***

Pol Belardi

(c) Eric Devillet

Polyvalence et créativité dans le domaine du son, mise-en-œuvre persévérante d’une réelle vision musicale et une éternelle recherche du renouveau : une description adéquate de Pol Belardi. On l’entend à la guitare basse, au vibraphone, au piano, à la contrebasse, aux synthétiseurs, en tant que compositeur, leader de groupe, musicien d’orchestre classique, dans des projets électro, à la jazz jam, sur les grandes scènes de la musique rock, dans les films… bref, un caméléon de la musique qui est toujours prêt à surprendre !

Actuellement en résidence à neimënster, Pol Belardi travaille sur un répertoire pour grand effectif, en puisant dans son background musical pour dégager une synthèse qui s’adresse à tous les publics. Tel est le nouveau challenge de ce compositeur et multi-instrumentiste qui défend un répertoire des plus éclectiques et initie des expériences sonores inouïes.

Les poètes du festival 2023

Douze poètes, grandes voix et jeunes talents venus de toute l’Europe, sont au rendez-vous de cette nouvelle édition du festival (21, 22, 23 avril) dont le but est de faire entendre une poésie vivante. Douze poètes qui, avec douceur, avec panache, avec violence parfois, avec force toujours, disent à leur manière ce que peut le poème face à l’absurdité d’un monde marqué de tant de tragédies et de souffrances. Venez les écouter, venez les rencontrer…

Italie – Laura Accerboni
(c) Carlo Accerboni
Suisse – Martina Caluori
(c) Michel Gilgen
Catalogne/Espagne
Núria Contreras Coll
Espagne
Santos Domínguez Ramos
(c) Vincenzo Bucci
France – Donatien Garnier (c) Anthony Picoré
Portugal
João Luís Barreto Guimarães
(c) Teresa Guimarães
Hongrie – István Kemény
(c) MTI/Gyula Czimbal
Tchéquie – J. H. Krchovský
(c) Nela Klajbanova
RD Congo – Autriche
Fiston Mwanza Mujila
(c) Leonard Stenberg
Liechtenstein
Mathias Ospelt
(c) Daniel Schwendener
Roumanie – Cosmin Perţa (c) Dirk Skiba
Luxembourg – Elise Schmit (c) Boris Lodner

16e Festival du
Printemps des Poètes – Luxembourg
Découvrez le programme 2023

Autour du thème « frontières », le 16e festival du Printemps des Poètes – Luxembourg se tiendra les 21, 22 et 23 avril 2023 à la Kulturfabrik (soirée d’ouverture le 21), à neimënster (grande nuit de la poésie le 22) et à la galerie Simoncini (matinée de clôture le 23). Douze poètes y sont attendus ainsi que la musicienne Lisa Ducasse et le musicien Pol Belardi.

Le printemps des poètes 2023 aura lieu les 21, 22 et 23 avril

Le 16è festival du Printemps des Poètes-Luxembourg aura lieu les 21, 22 et 23 avril avec une dizaine de grandes voix et de jeunes poètes qui ouvriront de nouveaux chemins pour faire vivre le poème. Il ouvrira ses portes à la Kulturfabrik, les refermera à la galerie Simoncini après une grande nuit de la poésie – moment privilégié de cette fête des mots – à neimënster. Mais quel rôle peut jouer la poésie dans un monde où la guerre et l’obscurantisme s’installent? Et que dire de Frontières thème de cette édition du festival – chargées de tant de tragédies et de souffrances mais qui en appellent aussi à d’autres réalités que celle des murs et des obstacles?

En préfiguration du festival du Printemps des Poètes Luxembourg, la Kulturfabrik – qui accueillera l’ouverture du festival le 21 avril 2023 – proposera le 28 mars à 20h00 le spectacle Joseph Java l’interview de la Cie des IndiscretsInterview improbable d’un clown qui, à travers ses mots et sa fantaisie, tentera de nous dire où en est la poésie aujourd’hui. Rencontre décalée et joyeuse. Tout public à partir de 10 ans.

 Billets pour le spectacle «Joseph Java l’interview » (Questions de poésie générale)
(Photo: Ernesto Timor)

15e festival PPL -> découvrez le programme 2022!

Le 15e festival du Printemps des Poètes – Luxembourg se tiendra les 22, 23 et 24 avril 2022 autour du thème de « l’éphémère ». Neuf poètes et poétesses seront au rendez-vous:


Joan-Elies Adell (Catalogne)
Fabrizio Bajec (Italie)
Francisca Camelo (Portugal)
Mathilde Egitz (Autriche)
Bogdan Ghiu (Roumanie)
Hansjörg Quaderer (Liechtenstein)
André Simoncini (Luxembourg)
Ariel Spiegler (France)
Csilla Tóth (Hongrie)

Cet événement est organisé par le Printemps des Poètes – Luxembourg
avec le soutien du Ministère de la Culture en partenariat avec neimënster, Galerie Schlassgoart, Galerie Simoncini, ainsi qu’avec le précieux concours de:
Ambassade d’Autriche
Ambassade d’Italie
Ambassade de Roumanie
Centre Català de Luxembourg / Espagne
Centre National de Littérature
Institut français du Luxembourg
Institut Culturel Roumain de Bruxelles
Institut Camões Luxembourg / Ambassade du Portugal
Institut Liszt – Bruxelles / Ambassade de Hongrie