Un jour, un poème (12)

Krisztina Tóth (Hongrie)

(c) Gabor Valuska

Née en 1967 à Budapest, Krisztina Tóth, qui a étudié la sculpture et la littérature, est l’une des auteurs d’Europe centrale les plus populaires et les plus connues. Elle a publié près de 40 livres – prose, poésie, théâtre et livres pour enfants – qui lui ont valu de nombreux prix, notamment les prestigieux Déry Tibor Prize (1996) et József Attila Prize (2000). 

Ses œuvres sont traduites en plus de vingt-cinq langues, entre autres allemand, anglais, polonais, tchèque, espagnol et français (Le rêve du Minotaure, trad. Lionel Ray, éd. Caractères; Trois poètes hongrois, Krisztina Tóth, János Lackfi, András Imreh, éd. du Murmure ; Code-barres, nouvelles, trad. G. Métayer, éd. Gallimard). Krisztina Tóth est elle-même la traductrice hongroise des poètes Lionel Ray, Lorand Gaspar, Yves Bonnefoy et Guy Goffette et des romancières Camille Laurens et Anna Gavalda.

Cette voix singulière, sombre et sensible, qui n’hésite pas à dénoncer les injustices de la société actuelle, écrit pour les enfants des livres aux sujets inhabituels, voire tabous, qui occupent une place de choix dans la littérature enfantine. Son best-seller L’œil du singe, publié en 2023, a été l’œuvre de fiction la plus vendue en Hongrie et s’est d’emblée imposé comme un ouvrage incontournable de la littérature contemporaine. Cet été, elle publiera une nouvelle série de nouvelles From where to see the sky et une traduction anglaise de sa pièce de théâtre The Bat.