Un jour, un poème (11)

Aurora Luque (Espagne)

Née à Almería en 1962, Aurora Luque est poète, traductrice et enseignante. Elle est titulaire d’un doctorat en philologie classique. Elle vit et enseigne depuis 1988 à Málaga où, de 2008 à 2011, elle a dirigé le Centro Cultural Generación del 27. Elle fait partie du groupe de recherche « Traduction, Littérature et Société » de l’Université de Malaga. Elle est membre de l’Académie royale des Beaux-Arts de San Telmo.

Poète, Aurora Luque a signé une vingtaine de recueils, participé à de nombreuses anthologies et reçu de nombreux prix, entre autres les prix Loewe de Poesía, Generación del 27, Andalucía de la Crítica, Menina, le 1er prix Isabel Oyárzabal de l’ADIMP pour son travail de mise en lumière de poètes femmes oubliées (2020) et le Prix national de poésie en 2022 pour Un número finito de veranos (Milenio, 2021).

Parmi ses autres publications récentes figurent l’anthologie Homérica (Jákara, Málaga, 2022), la réédition de sa poésie amoureuse Carpe amorem (Renacimiento, 2021), la traduction suédoise de son œuvre, Grip Natten (Ellerströms, 2022) et en 2023 Las sirenas de abajo. Poesía reunida 1982-2022 (Acantilado).  Traduisant du grec ancien et moderne mais aussi du latin et du français, Aurora Luque a publié une anthologie de la poésie érotique grecque et une anthologie de la mer dans la poésie grecque. A l’automne 2023 est parue sa traduction de After Sappho de Selby Wynn Schwartz (Alianza Editorial) et ce printemps 2024 paraît celle de The Suppliants d’Eschyle (Vaso Roto).