Vorstellung: Isabella Breier

Isabella Breier, *1976 in Gmünd/Niederösterreich; wohnt in Wien.
Studium Philosophie/Germanistik, Promotion in Philosophie (Dissertation erschien als Buch: Dimensionen menschlicher Sinnstiftung in der Praxis. Zwischen Erkenntnis- und Kulturtheorie: Zur Poiesis, Ethik und Ästhetik in Cassirers Philosophie der symbolischen Formen und Wittgensteins Sprachspielbetrachtungen. Wien 2006); Dozentin für Deutsch als Zweit- u. Fremdsprache; zahlreiche Lyrik- und Prosaveröffentlichungen in Anthologien und Zeitschriften; diverse Preise, Stipendien
www.literaturport.de/Isabella.Breier

Literarische Publikationen:

  • 101 Käfer in der Schachtel. Ihr Verschwinden in Bildern. 2007 (Kitab)
  • Interferenzen. Erzählungen, Kurz- und Kürzestgeschichten. 2008 (Kitab)
  • Prokne & Co. (Eine Groteske.) 2013 (Kitab)
  • Allerseelenauftrieb. (Ein Klartraumprotokoll). 2013 (Mitterverlag)
  • Anfang von etwas. (Reihe: Jensen, Vyoral, Treudl (Hg.): Neue Lyrik aus Österreich). 2014
  • DesertLotusNest. Anmerkungen zur „Poetik des Phönix“. Ende 2017 (Bibliothek der Provinz)

Forthcoming:

  • mir kommt die Hand der Stunde auf meiner Brust so ungelegen, dass ich im Lauf der Dinge beinah mein Herz verwechsle (Lyrik). Frühling 2019 (fabrik.transit – Edition für Literatur und Kunst)

„nachts werden Schatten der Bäume
zu Zugvögeln“

die treiben der Welt eine Weite zu,
die ihr nicht zukommt

hinter der Weite
sterben die Fliegen
wie Menschen

all das Schlachten
vorm Wort,
das gar nichts kann

unangemessener Atemstillstand
ausgerechnet
beim schweinchenrosa Sonnenaufgang

Festival 2019

Le festival du Printemps des poètes – Luxembourg,
du 15 au 17 mars 2019

Après une édition 2018 exubérante et presque estivale sur le parvis de l’abbaye de Neumünster, le Printemps des poètes – Luxembourg reprend ses quartiers intérieurs. Au menu 2019 : une atmosphère plus intime, mais toujours une dizaine de poétesses et poètes de tous horizons. Lyrique, sonore, visuelle, postmoderne… ponctuées de musique, toutes les poésies se donneront rendez-vous le 16 mars, pour le plaisir de tous les publics. Mais si la traditionnelle matinée poétique sera bien au programme le dimanche matin, un nouveau lieu s’offre aux amatrices et amateurs de poésie cette année : le Luxembourg Learning Centre, qui verra l’ouverture des festivités 2019.

Vendredi 15 mars 2019

Luxembourg Learning Centre – 7, Ënnert den Héichiewen – Esch-sur-Alzette (Belval)

Soirée d’ouverture à partir de 19 h 30, avec Eduard Escoffet (CAT), Isabella Breier (AT), Amandine Marembert (FR), Anna T. Szabó (HU) et Carla Lucarelli (LU) ainsi que des lauréats du concours Jeune Printemps.
Interludes musicaux : Andreï Kostyrka, piano.
Entrée gratuite.
Pot de l’amitié offert à l’issue de l’événement.

https://www.facebook.com/events/1985895215045976/

Samedi 16 mars 2019

neimënster – 28, rue Munster – Luxembourg

Grande nuit de la poésie à partir de 20 heures avec Eduard Escoffet (CAT), Laurence Vielle (BE), Isabella Breier (AT), Mia Lecomte (IT), Amandine Marembert (FR), Ana Marques Gastão (PT), Anna T. Szabó (HU), Miriam R. Krüger (LU), Carla Lucarelli (LU) et Marta Podgórnik (PL) ainsi que des lauréats du concours Jeune Printemps.
Encadrement musical par David Murgadas, guitariste baroque.
Stand de livres par la librairie Ernster.
Entrée gratuite.
Petite gastronomie disponible sur place.

https://www.facebook.com/events/585972985198342/

Dimanche 17 mars 2019

Galerie Simoncini – 6, rue Notre-Dame – Luxembourg

Matinée poétique à 11 heures avec Laurence Vielle (BE), Mia Lecomte (IT), Ana Marques Gastão (PT), Miriam R. Krüger (LU) et Marta Podgórnik (PL).
Entrée gratuite.
Verre de l’amitié offert à l’issue de l’événement.

https://www.facebook.com/events/344282716176584/

Grande rencontre avec Habib Tengour

Photo : Pierre Joris

Habib Tengour est l’un des grands auteurs maghrébins de langue française. Il vit entre Paris, Constantine et Mostaganem où il est né en 1947. Poète lyrique et ludique, il s’exprime tant en prose que par le poème et son écriture oscille entre surréalisme et souffle lyrico-épique de la tradition poétique arabe. Il mêle les époques et les lieux, les noms illustres et sa propre biographie. Il a publié plus d’une vingtaine de livres dont récemment Le Tatar du Kremlin aux éditions Phi. Il est traduit en allemand, anglais, arabe, italien, néerlandais et il traduit lui-même des poètes de langue anglaise, américaine ou arabe. Il a coordonné l’équipe de recherche franco-algérienne qui a travaillé à l’édition des œuvres complètes de Mohammed Dib (parues en 2017) et a lancé cette année « Poèmes du monde » (éditions APIC), première collection algérienne consacrée à la création poétique plurilingue (langue originale / traduction française). En 2016, Habib Tengour a reçu le Prix européen de poésie Dante pour l’ensemble de son œuvre.

Avec la participation de Jean Portante, poète, et Emmanuel Fleitz, contrebassiste.

Ce Tatar-là n’a pas quatre dromadaires pour voyager
Ce qu’il a coutume de dire Non sans pointe d’ironie
— il y a de l’agacement à se répéter
Justifier son immobilité
Donner toutes sortes d’explications
Personne ne les demande
N’est-ce pas là survivance de quelque atavisme
Nomadiser est un art le chameau indispensable.

Le Tatar du Kremlin, éditions Phi, 2018

Lundi 21 janvier à 20 heures, au Théâtre national du Luxembourg, 194, route de Longwy, L-1940 Luxembourg.

Entrée libre.

Concours Jeune Printemps 2019

Illustration : Jean-Jacques Laigre

Notre nouveau thème : la beauté.

Cette année, c’est la huitième édition du concours Jeune Printemps. Comme l’année dernière avec l’ouverture aux étudiantes et étudiants de l’Université du Luxembourg, une nouvelle catégorie vient s’ajouter : la catégorie « poésie-passion », réservée aux adultes n’ayant pas encore de publications à leur actif.

La remise des prix aura lieu à neimënster, le mardi 12 mars 2019 à 17 heures, en présence de la ministre de la Culture Sam Tanson. Accompagnement musical de Martina Menichetti.

https://www.facebook.com/events/280386999324350/

Bonne chance à toutes et à tous !

Formulaire de participation et règlement 2019 ci-dessous :

Lecture-rencontre avec Hélène Tyrtoff

Le Printemps des poètes – Luxembourg et la galerie Simoncini convient amatrices et amateurs de poésie à une lecture-rencontre avec Hélène Tyrtoff à l’occasion de la sortie de son dernier livre Jonas Luxembourg aux éditions Phi.

Après les remarqués Corps expéditionnaire et Mars, Hélène Tyrtoff, désormais réinstallée en banlieue parisienne, revient sur son séjour luxembourgeois dans un troisième livre. À mille lieues de l’anecdotique récit de vie, Jonas Luxembourg porte en lui une véritable puissance d’émotion… en même temps qu’un profond goût de terroir.

Tu es assise, jeune fille, tu es ma fille dans un terrain vague, tu fumes une cigarette roulée toi-même, avec filtre — blanc contre tes dents.
Il fait noir, j’écris et ainsi, l’incandescence au bout de tes doigts. Un autre pays ce noir pour te voir car il porte. Toi, silence — il grésille, filtre rouge, tu souffles dans tes doigts.

Jonas Luxembourg, éditions Phi, 2018

Dimanche 2 décembre 2018 à 11 heures, à la galerie Simoncini, 6, rue Notre-Dame, L-2240 Luxembourg.

Entrée gratuite, pas de réservation nécessaire.
Verre de l’amitié et dédicaces après la lecture.

Ptérodactyle en cage

Un voyage poético-musical pour une voix et un piano, où l’imaginaire tient lieu de déplacement.

Photo : Ferrous Büller CC BY-SA 2.0

Quelque part, un ailleurs lointain ou proche. Un détenu écrit. Pourquoi est-il enfermé ? Le sait-il lui-même ? Il nous dit la prison, les gardiens, la nourriture, la maltraitance, les codétenus. D’abord avec réalisme. Et puis les traits des jours gravés sur les murs l’emportent. Il déploie les ailes du passé, transforme la routine des heures et l’humiliation quotidienne en odyssée, se rêve non seulement en dehors de ces murs, mais aussi au-delà de son corps. Pour un avenir qui plane. Pour un présent à transcender.

Les mots se feront tantôt durs, crus, violents, tantôt ironiques, doux, évanescents, alors que seront explorées toutes les facettes de l’âme du protagoniste. Car on n’enferme pas une âme de poète. Comme un miroir résolument moderne, ce sont des œuvres majoritairement composées au XXe siècle qui accompagneront cette épopée des sens. Intimes ou tonitruantes, elles se mêleront à la voix, presque en permanence, dans un spectacle qui sera à la fois lecture poétique et récital de piano.

Texte et voix : Florent Toniello
Conception musicale et interprétation : Jean Hilger
Œuvres de Schönberg, Scriabine, Glass, Janáček, Kurtág, Satie, Cowell, Prokofiev, Bartók, Poulenc, Ligeti et Bach

Vendredi 21 septembre 2018, 19 h 30, à la chapelle de neimënster, 28, rue Munster, L-2160 Luxembourg.

Entrée libre.

Organisation : Amicale des Français à Luxembourg avec le soutien du Printemps des poètes – Luxembourg et neimënster, sous le haut patronage de l’ambassade de France.

Retour en images sur le festival 2018

Un reportage photo d’Antoine Pohu, par ailleurs lauréat du concours Jeune Printemps !

Remise des prix Jeune Printemps 2018

Découvrez en images la cérémonie de remise des prix Jeune Printemps 2018, avec les photographies de Jacques Kayser.

Festival 2018

Le festival du Printemps des poètes – Luxembourg,
du 15 au 17 juin 2018

Le temps d’une soirée sous les étoiles, les poétesses et poètes deviennent des rock stars ! Pour cette onzième édition du Printemps des poètes – Luxembourg, si les cieux sont cléments, une dizaine de voix éclectiques investiront notre grande scène en plein air pour y faire résonner toute la diversité de la poésie d’Europe et d’ailleurs. Elles seront rejointes par les jeunes talents distingués par le traditionnel concours « Jeune printemps »… car la relève locale ne manque pas de panache. Comme un prélude à ce feu d’artifice des vers, dans la semaine qui précède, la presse ouvrira grand ses pages aux strophes. Un Printemps des poètes véritablement ardent.

Vendredi 15 juin 2018
neimënster – 28, rue Munster – Luxembourg

Les jeunes à la rencontre des poètes : journée d’échanges à neimënster, stand de livres tenu par la librairie Ernster, espace de lecture pour enfants.

12 heures : brunch poétique à la brasserie Wenzel. Venez rencontrer les poètes et poétesses ! Réservation recommandée au +352 26 20 52 981.

15 heures et 16 h 30 : ateliers d’initiation à l’illustration poétique à partir de 8 ans avec l’artiste illustrateur Alvaro Marzan et la poétesse Corina Moscovich. 12 enfants maximum (réservation recommandée
au +352 26 20 52 1 ou contact@neimenster.lu).

15 heures et 17 heures : à partir de 12 ans, workshops poetry slam (réservation recommandée au +352 26 20 52 1 / contact@neimenster.lu)
par le Géisskan Kollektiv.

À partir de 20 heures : grande nuit de la poésie sur le parvis de l’abbaye, avec Evelyn Schlag, Simon Raket, Maria Cabrera, Jean-Paul Klée, István Turczi, Nico Helminger, Corina Moscovich, Hester Knibbe, Justyna Bargielska et Filipa Leal.
Encadrement musical par United Instruments of Lucilin (André Pons-Valdès, violon, Stefan Scheib, contrebasse, Sophie Deshayes, flûte, Guy Frisch, percussions), danse par Oussy, lecture des lauréats du concours Jeune Printemps.
Boissons et spécialités italiennes à déguster toute la soirée.

Dimanche 17 juin 2018
Galerie Simoncini – 6, rue Notre-Dame – Luxembourg
Matinée poétique à 11 heures avec Evelyn Schlag, Simon Raket, Maria Cabrera, Jean-Paul Klée, István Turczi, Nico Helminger, Corina Moscovich, Hester Knibbe, Justyna Bargielska et Filipa Leal.
Verre de l’amitié offert à l’issue de l’événement.

Église protestante – 5, rue de la Congrégation – Luxembourg
17 heures : concert poétique « Amour » du chœur de l’Université du Luxembourg sous la direction de Julia Pruy.
Programme : Arbeau, Barber, Brahms, Debussy, Deprez, Di Lassus, Dowland, Elgar, Orff , Poulenc.